guygilloteaux-w220h320.jpg

Le mot du Bourgmestre

Mesdames et Messieurs,
Bonjour,

Dans la Commune de La Roche-en-Ardenne, des weekends sans événement public cela n’existe pas.

Tout au long de l’année, les comités de village, les groupes carnavalesques, les organisateurs d’événements sportifs, les syndicats d’initiative, les associations culturelles et bien d’autres associations redoublent d’ingéniosité pour égayer nos weekends et nos vacances.

Le mois de mai est particulièrement dense, avec notamment la traditionnelle brocante de Buisson qui ouvre les festivités de ce beau mois du printemps. Enfin, il y a cette formule bien connue « en mai fait ce qu’il te plait » qui suit celle-ci  « en avril, ne te découvre pas d’un fil ».

Notre mois de mai 2020 serait-il devenu un mois d’avril ?

A tout le moins, le mois qui s’ouvre à nous ne sera pas celui des promesses des années précédentes. Au moment d’écrire ce mot, nous n’avons pas encore connaissance des mesures de déconfinement qui seront engagées. Nous sommes convaincus que les manifestations et les rassemblements principaux n’auront pas lieu avant la fin du mois de juin.

Mais qu’en sera-t-il pour les mois d’été ? Quelles seront les fréquentations touristiques qui assurent une bonne partie de la prospérité économique de notre commune ? Tant de questions qui se posent à nous.

Toutefois et nous en conviendrons tous, l’essentiel pour l’heure est d’assurer l’indispensable solidarité. Ensemble, mais en restant chez nous, en conservant les distances avec les membres de sa famille, avec les amis, nous contribuons très largement à cette lutte contre cet ennemi invisible, le covid-19.

J’ai une pensée pour toutes les personnes qui chez nous et dans le monde souffrent des symptômes de la maladie. Dorénavant, nous avons tous une connaissance victime de ce virus.

Je présente mes plus sincères condoléances aux personnes qui ont été touchées par la disparition d’un proche.

Je veux aussi vous remercier, vous qui respectez les consignes de distanciation. Ces instructions sont bien suivies. Le mois dernier, les contrôles menés par la police ont abouti au constat et à la poursuite de 31 infractions sur notre commune, 11 pour déplacements non autorisés et 20 pour rassemblements interdits.

Nous constatons toujours l’occupation de quelques gîtes ou de quelques secondes résidences, alors que cela est défendu. Pour autant que ces lieux fussent occupés en permanence avant le début du confinement, cela répond aux exigences de distanciation sociale. En outre, nous répondons favorablement au relogement de Belges, originaires de notre commune, évacués d’un autre pays où ils résidaient précédemment.

Dans le cadre de cette lutte, je veux remercier les membres du personnel de santé, au sens le plus large, qui coordonnent les opérations tant au niveau collectif qu’au niveau individuel.

Les chiffres officiels concernant les personnes testées positives dans notre commune sont faibles. Nous le devons principalement à vos attitudes positives et à la coordination des services de santé. Un merci en particulier au personnel du home et aux résidents qui montrent une patience exemplaire.

Dans ce contexte de fermetures souhaitées, les services communaux doivent garantir la continuité (entretien des espaces publics, réparations urgentes, accueil de la population, accueil des enfants des parents qui doivent travailler, etc….). Merci aux membres du personnel communal qui, sur le terrain ou en télétravail, assurent.

Pour les commerçants et pour les producteurs agricoles, pour les indépendants et pour certains salariés, les questions sont nombreuses et chargées d’inquiétude. Sous forme de droit passerelle pour certains, par des allocations pour d’autres ou encore par des primes, des réponses sont arrivées rapidement du Gouvernement wallon. Bien entendu, cela ne suffira pas. Certains ne sont pas concernés par ces aides et l’administration communale, dans les limites de ses moyens, veut contribuer au soutien du tissu économique et social.

Comment la commune peut-elle intervenir ? Les moyens pour une commune viennent (par définition) de la collectivité. Il est évident que ce qui sera dégagé doit réellement aider les personnes qui souffrent financièrement de cette situation de crise sanitaire. Prendre une mesure globale, ce serait donner de l’argent aux citoyens en le reprenant dans leur poche. Nous devons identifier les mesures les plus adéquates avant de décider. Deux paramètres essentiels nous manquent pour l’instant : la durée du confinement et les conditions de déconfinement notamment pour le secteur HORECA.

A ce sujet, je souhaite souligner et remercier les secteurs d’activité qui restent ouverts pour autant qu'ils soient autorisés à le faire. Les efforts de ces derniers sont importants, ils vivent le stress en première ligne et ils assurent notamment nos « ravitaillements », alors que leur chiffre d’affaire est en forte baisse étant donné l’absence des touristes. Ils ne seront pas oubliés.

La réussite du déconfinement sera le grand exercice de l’atténuation des effets de la crise covid-19, nous l’espérons. Le port du masque, les règles d’hygiène renforcées et les distances indispensables en sont les principales balises.

L’altruisme est la thématique de cette stratégie. Je me lave les mains plus régulièrement encore, je porte la visière ou le masque, je me maintiens à une certaine distance de mon interlocuteur. Prioritairement ce n’est pas pour moi, mais c’est pour protéger la personne qui est en face de moi.

Merci à toutes les personnes qui, chez elles, fabriquent des masques, cousent des masques ou confectionnent des blouses médicales.

Dans le contexte de l’expertise de la qualité des masques, nous souhaitons rester modestes. Mais nous voulons aussi contribuer à votre beau geste de « je protège les autres » en offrant un masque en tissu à tous les ménages de notre commune. Nous ne pouvons garantir la fiabilité de ces masques et nous vous recommandons un nettoyage fréquent de cette petite étoffe à haute température.  Un mode d'emploi plus détaillé accompagnera l'envoi de ce masque et nous vous invitons à le lire attentivement et à le respecter scrupuleusement. Dans ce courrier, vous trouverez également les coordonnées de plusieurs couturières de notre Commune qui confectionnent des masques en tissu et vous pourrez passer commande auprès d'elles.  Si d'autres couturières veulent se joindre à elles, elles peuvent prendre contact avec nos services.

Un masque par ménage, nous sommes conscients que pour la période du "déconfinement" cela sera insuffisant mais notre but, dans un premier temps, est de pouvoir équiper d'un masque la personne qui, au sein de votre ménage, se charge notamment de faire les courses, période durant laquelle nous côtoyons immanquablement beaucoup de personnes. 

Nous encourageons donc fortement le port du masque lorsque vous vous rendrez chez nos commerçants locaux notamment.

Les masques ont été envoyés par la poste ce lundi 27 avril. Vous les avez reçus ou vous allez les recevoir. La réalisation de ces 1950 masques n’aurait pas été possible sans le bénévolat de onze couturières de notre commune qui se sont portées volontaires. Nous les avons humoristiquement baptisées "Les guerrières du tissu". Un Grand Merci Mesdames et Bravo !

________________________

 

De bonnes nouvelles en ces temps compliqués, cela fait du bien !

Comme vous le savez peut-être déjà, l'Administration communale vient de faire l'acquisition d'une application mobile qui est accessible à tous depuis le 4 avril dernier.

Véritable guide pratique entièrement dédié à notre Ville, outil ô combien utile pour une ville touristique comme la nôtre, l'application ravira également les autochtones qui sont déjà plus de 500 à l'avoir téléchargée et je suis sûr que ce n'est qu'un début.

Il me parait intéressant de vous expliquer ici la genèse de ce beau projet :

En 2019, afin de saisir l'opportunité du numérique, la Commune a répondu à l'appel à projets "Territoire intelligent" lancé par les Ministres Jeholet et De Bue et notre projet a été retenu.   Le subside ainsi accordé nous a permis de mettre au goût du jour le site internet de la Ville que nous vous invitons à "redécouvrir" (www.laroche.be) et de développer ladite application. 

Cette dernière a été développée par la société Apptree de Marche-en-Famenne et le site a été "relooké" par Hugues Mertens ("Atelier As Veyou" à Hives - www.asveyou.com) que nous remercions pour leur professionnalisme et leur conseils avisés. 

L'application est aussi le fruit d'une belle collaboration entre les divers services de l'Administration communale, de l'ADL, des S.I. locaux, de la Maison du Tourisme, de l'ATLB (anciennement FTLB) qui ont mis leurs forces en commun et elle permettra à la Commune :

  • d'être plus proche de ses citoyens : actualités, agenda, commande de documents administratifs, notifications push en cas d'urgence, notifications pratiques diverses, alertes chantiers,...
  • de valoriser les commerces locaux via l'annuaire économique et les diverses rubriques qui leur sont consacrées ;
  • de favoriser le développement du tourisme notamment grâce à la centralisation de toutes les informations, au large panel des activités et loisirs proposés, aux multiples balades géolocalisées, ...

En théorie, elle devait « sortir » en mai mais vu la crise sanitaire que nous vivons actuellement, le Collège communal a décidé d’accélérer le processus pour disposer d’un précieux canal de communication supplémentaire.  En effet, grâce à l’application, des notifications sont envoyées régulièrement aux citoyens, ce qui peut s'avérer très utile en ces temps compliqués. Par ailleurs, bon nombre de citoyens disposent de plus de temps libre en cette période de confinement, c'était donc le bon moment pour permettre à tous d'en découvrir toutes les fonctionnalités. 

Le numérique au service du citoyen, du second résident, du touriste, du randonneur, aujourd'hui une réalité à La Roche-en-Ardenne !

Si vous ne l'avez  pas encore téléchargée, il vous suffit d'encoder La Roche-en-Ardenne dans la barre de recherche de votre App Store ou Play Store ou de scanner depuis votre smartphone le QR code présent sur la page suivante.  La nouvelle application est bien évidemment évolutive et vos avis/suggestions sont les bienvenus (via l'onglet "contact" de celle-ci).

Nous vous souhaitons une agréable découverte de cet outil et espérons qu'il deviendra un incontournable pour tous !

________________________

 

Ce 8 mai, nous devions commémorer le 75ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale.  L’actualité en a décidé autrement.  Il est évident que le souvenir du sacrifice de nos aïeux sera au centre de nos pensées en ce 8 mai. N’hésitez donc pas à pavoiser nos couleurs nationales en cette journée particulière. Au moment d'écrire ce mot, la Belgique est figée dans une situation inédite.

_______________________

 

Dans le contexte actuel lié au coronavirus, le SPF Finances a été décidé d’annuler cette année toutes les séances d’aide au remplissage de la déclaration à l’impôt des personnes physiques. La séance prévue le 25 mai prochain à la commune est donc annulée.

Il est cependant possible de faire remplir votre déclaration par les experts du SPF Finances :

Dès que vous recevrez votre déclaration, téléphonez au numéro indiqué sur l’enveloppe. Vous obtiendrez un rendez-vous pour faire remplir votre déclaration par téléphone. Après le remplissage par téléphone, vous recevrez par la poste un document avec les données déclarées, à signer et à renvoyer. Vous pourrez aussi finaliser votre déclaration via Tax-on-web (MyMinfin).

En outre, le site Internet du SPF Finances permet de répondre à vos questions. Il est également possible de lui téléphoner via le numéro 02/572 57 57 (chaque jour ouvrable de 8 h 30 à 17 h).

Je vous souhaite le meilleur, ainsi qu'aux membres de votre famille et à vos amis.

Guy GILLOTEAUX,
Bourgmestre.

Actualités